Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Après une crémation, où vont les cendres ?

Après la crémation, les cendres sont pulvérisées et recueillies intégralement dans une urne cinéraire munie extérieurement d’une plaque portant l’identité du défunt et le nom du crématorium. Dans l’attente d’une décision relative à la destination des cendres, l’urne cinéraire est conservée au crématorium pendant une période qui ne peut excéder un an. Depuis la loi n°2008-1350 du 19 décembre 2008 relative à la législation funéraire, il est interdit de conserver durablement une urne à son domicile.

Les différentes destinations des cendres

Comme stipulé à l’article L.2223-18-2 du Code Général des collectivités territoriales, les cendres sont en leur totalité soit :

  • conservées dans l’urne cinéraire, qui peut être inhumée dans une sépulture ou déposée dans une case de columbarium (endroit apte à recevoir des urnes funéraires dans les cimetières) ou scellée sur un monument funéraire à l’intérieur d’un cimetière ou d’un site cinéraire
  • dispersées dans un espace aménagé à cet effet d’un cimetière ou d’un site cinéraire, tel un jardin du souvenir
  • dispersées en pleine nature, sauf sur les voies publiques
  • dispersées en mer à une distance minimale de 300 mètres des côtes
  • immergées à au moins 3 miles des côtes (environ 6 kilomètres) pour éviter qu’elles ne soient rejetées sur les côtes avant dissolution.

Merci !

Votre demande a été envoyée avec succès à notre service client.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.