Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Enterrement protestant : rites funéraires

Le protestantisme est l’une des trois branches du christianisme, avec le catholicisme et l’orthodoxie. La religion protestante tire son nom du mot « protestation ». En effet, au XVIème siècle, les états luthériens du Saint-Empire ont protesté contre la diète de Spire, une assemblée en Allemagne à majorité catholique.

A la naissance de cette religion, les pasteurs ne célébraient pas d’obsèques lors d’un décès. Les traditions ont changé et désormais les funérailles sont célébrées. Il existe tout de même de grandes différences entre des obsèques protestantes et des obsèques catholiques.

Des rites funéraires sobres

Une cérémonie funéraire protestante doit être d’une grande simplicité. Le dépouillement est l’une des principales caractéristiques du protestantisme. Les temples, lieux de culte du protestantisme, sont dépourvus de tout ornement qui serait susceptible de nous détourner de Dieu.

La toilette funèbre est facultative tout comme la veillée funéraire qui a lieu uniquement si les proches le souhaitent. La veillée est effectuée au domicile des proches ou au temple en présence ou non de la dépouille. Les protestants ne font pas le signe de croix devant le cercueil, hormis les luthériens.

La cérémonie funéraire protestante

Un pasteur exécute le service funèbre au temple ou dans un autre lieu, mais cette cérémonie s’adresse aux vivants. En réalité, les obsèques protestantes ne célèbrent pas le défunt mais les vivants, les prières pour le défunt seraient inutiles puisqu’il a rejoint Dieu qui veillera sur lui éternellement. Les funérailles protestantes servent surtout à la consolation de la famille. Toutefois, la liturgie luthérienne du service funèbre comporte une remise du défunt à Dieu, qui est une sorte de bénédiction du défunt. Il ne doit pas y avoir de discours de louanges (panégyrique) du défunt mais des membres de la famille et des amis peuvent apporter leur témoignage pendant la cérémonie funéraire. Assez rapide, la cérémonie n’excède jamais 1h.

Dans certains lieux du Languedoc et des Cévennes, le cercueil n’est pas admis dans les temples.

Chez les adventistes, un courant du protestantisme, aucunes funérailles n’ont lieu le samedi.

Inhumation ou crémation pour des obsèques protestantes ?

La crémation est autorisée depuis la fin du XIXème siècle, donc bien avant la religion catholique qui l’avait autorisée en 1963. La crémation est le mode d’obsèques le plus répandu chez les protestants. Les soins de conservation et le don d’organes sont également autorisés.

Le lieu de sépulture doit être sobre, à l’image des temples. Les fleurs et autres décorations ne sont généralement pas autorisées. Le monument funéraire est orné d’une croix. L’inhumation au cimetière a lieu en présence du pasteur.

Merci !

Votre demande a été envoyée avec succès à notre service client.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.