Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La crémation : déroulement et coût

Du latin cremare (brûler) : technique funéraire visant à brûler et réduire en cendres le corps d’un défunt.

Histoire

En 1979, environ 4 500 crémations ont eu lieu dans 9 crématoriums

  • En 2002, environ 101 000 crémations ont eu lieu dans 104 crématoriums
  • En 2010, environ 163 741 crémations ont eu lieu dans 147 crématoriums
  • En 2021 il y a environ 200 crématoriums (voir la carte de la Fédération Française de Crémation)
 

Ce qui signifie que la crémation représente environ 40% des décès en 2021. Pendant la crémation le cercueil est obligatoire (d’après l’article R.2213-15), il amorce la crémation par sa combustion. D’autres matériaux que le bois sont aussi autorisés (soumis à agrément). La crémation a dans certains cas une dispersion sacrée, et les cendres peuvent ensuite faire l’objet d’un rituel comme être conservées dans une urne ou dispersées dans un lieu par exemple dans le jardin du souvenir.

Les différentes étapes d'une crémation

  • Introduction du cercueil
  • Combustion du cercueil
  • Réduction du corps
  • Séparation des métaux
  • Pulvérisation des cendres
  • Dépôt des cendres dans l’urne

La religion dans tout ça ?

Certaines religions autorisent la crémation, c’est le cas du catholicisme, du protestantisme, du bouddhisme et de l’hindouisme. Dans les religions asiatiques, l’acte de brûler le corps revient à une libération de l’âme.
D’autres s’y opposent (le plus souvent lié à l’intégrité du corps) : le judaïsme, l’orthodoxie et l’islam.  Dans la religion juive, il faut remettre à Dieu le corps dans l’état où il se trouve et empêcher que la main de l’Homme ne le détruise. La religion orthodoxe ne permet pas non plus la crémation car le corps doit rester intact jusqu’au moment de la résurrection, tout comme le don du corps à la science qui est prohibé.  Dans l’islam, il ne faut pas porter atteinte au corps de l’Homme qui est censé ressusciter.

 

Combien coûte une crémation ?

Le prix d’une crémation varie selon les prestations que choisit la famille :  chambre funéraire, présence d’un maître de cérémonie, salle de convivialité, choix du cercueil, livraison de fleurs, modèle de l’urne cinéraire En général, les tarifs sont compris entre 1500 et 7000€.  Deux autres facteurs rentrent également en jeu dans le coût d’une crémation : la taxe de crémation qui est fixe, ainsi que les frais du crématorium qui eux dépendent de l’établissement.

Merci !

Votre demande a été envoyée avec succès à notre service client.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.