Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’inhumation : présentation et coût

Définition et informations générales de l'inhumation

L’inhumation ou l’enterrement désigne la pratique qui consiste à mettre un cercueil ou une urne dans une fosse ou dans un caveau, au sein d’un cimetière. Aujourd’hui, elle reste la pratique la plus largement choisie par les Français. Certaines religions, comme le judaïsme, l’islam et l’orthodoxie obligent l’inhumation du corps intact et refusent donc la pratique de la crémation.

Le droit à l’inhumation est régi par le Code Général des collectivités territoriales. L’article L.2223-3 stipule :

« La sépulture dans un cimetière d’une commune est due :

1° Aux personnes décédées sur son territoire, quel que soit leur domicile ;

2° Aux personnes domiciliées sur son territoire, alors même qu’elles seraient décédées dans une autre commune ;

3° Aux personnes non domiciliées dans la commune mais qui ont droit à une sépulture de famille ;

4° Aux Français établis hors de France n’ayant pas de sépulture de famille dans la commune et qui sont inscrits ou remplissent les conditions pour être inscrits sur la liste électorale de celle-ci en application des articles L. 12 et L. 14 du code électoral. »

C’est la mairie du lieu d’inhumation qui fournit l’autorisation d’inhumation nécessaire pour procéder à la mise en terre.

L’inhumation dans une propriété privée n’est possible que sous autorisation du préfet de la commune du lieu d’inhumation et soumet la propriété à une servitude perpétuelle de passage. 

Les différents types de sépulture

Le Code Général des collectivités territoriales régit les différents types de sépulture, ainsi l’inhumation peut avoir lieu dans différents endroits listés ci-dessous.

Une fosse ou pleine terre

Le cercueil est directement en contact avec la terre. La fosse est d’une profondeur d’1m50 à 2m et d’une largeur de 80 cm. Certaines religions comme l’islam recommandent que l’inhumation se fasse uniquement en pleine terre. 

Un caveau

Il s’agit d’une construction bétonnée sous terre, le cercueil n’est pas en contact direct avec la terre. Il peut comprendre une ou plusieurs cases, séparées entre elles par des dalles.

Caveau avec 2 cases

Un enfeu

Il s’agit d’une case hors sol et peut accueillir un ou plusieurs cercueils. Dépourvue de tout support juridique, elle est tolérée dans les régions où le sol est difficile à creuser. Sa construction est autorisée par le maire de la commune du lieu d’inhumation. 

Le choix de la sépulture est un acte important auquel il faut prendre le temps de réfléchir. Notre agence de pompes funèbres en ligne funeralis vous accompagne dans ce choix en vous expliquant les avantages et des désavantages de chaque type de sépulture. N’hésitez pas à prendre contact avec nous au 01 48 84 89 80 ou en remplissant notre formulaire de contact en bas de cette page.

Combien coûte une inhumation ?

Le prix des obsèques ou d’une inhumation varie énormément d’une ville ou encore d’une agence de pompes funèbres à une autre. En  moyenne, le coût d’une inhumation peut être compris entre 1300 et 8000€. La différence de prix s’explique par les accessoires comme les cercueils, les urnes, les différentes prestations. Il est donc impossible de donner un prix exact pour une inhumation. Notre agence de pompes funèbres en ligne vous propose de remplir un formulaire en ligne afin d’établir un devis au plus juste et ainsi vous ne vous retrouverez pas avec une mauvaise surprise à la fin. 

Merci !

Votre demande a été envoyée avec succès à notre service client.

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.